Annuaire association

Supprimer toutes les publicités avec l'asso-pack + ?
Commander !

Cotizasso, gérer les cotisations de vos adhérents

Les réunions de quartiers organisés par la mairie

                     Les réunions de quartiers organisés par la mairie

 

 

             Trois réunions ont été programmées ce mois-ci par la municipalité en fonction des lieux de vote. L'une a été faite au Pont de Céret, l'autre au Centre-Ville et la troisième à Nogarède.

              Fallait-il s'y déplacer ou non? Pour notre association, la réponse est claire: oui, il fallait y aller, bien que le résultat soit loin d'être satisfaisant.

              Rappelons que notre association a été créée suite à l'abandon des comités de quartiers fondés sous la précédente municipalité. Ces comités de quartier avaient des élus citoyens ainsi que 4 délégués de la municipalité afin de faire remonter les projets. Des assemblées avaient lieu régulièrement et chacun pouvait y exprimer ses propositions d'amélioration du quartier. Une enveloppe avait même été prévue afin que chaque quartier puisse gérer lui-même une partie de l'investissement, sous le contrôle de la municipalité. Le maire actuel n'ayant pas souhaité reconduire ces comités de quartier, nous avons créé "Citoyens Dans les Quartiers de Céret" en 2003 afin de ne pas perdre le bénéfice de cette expérience et du travail effectué.

             Pour ma part, j'y suis allée mercredi soir pour la réunion du Centre-Ville. Après un discours du maire sur ses réalisations, passées ou futures, le regret perpétuel de ne pas recevoir plus d'argent de l'état, les citoyens ont pu poser des questions, bien que cela n'ait pas été clairement défini. On a tout de même l'impression que si la réunion se terminait là, ce serait parfait. Mais bon...

             Ce que l'on peut en retenir, c'est que:

- sont acceptées les propositions facilement résolvables: des aménagements oubliés.

- sont remises aux calendes grecques des sujets qui demandent une réflexion plus poussée comme par exemple l'organisation des bus scolaires le soir, autour du lycée, ou la demande de réalisation d'une piscine couverte qui, nous dit-on, ne pourra bénéficier de la prise en charge par la Communauté de Communes. Le Boulou nous a coupé l'herbe sous le pied en construisant, sur ses deniers, sa propre piscine...Donc, si nous en voulons une plus performante, ce sera de notre poche.

- sont carrément jugées impossibles les remises en cause, pourtant fondées, de, par exemple,  la réfection des trottoirs du haut de la rue Saint-Ferréol, glissantes, défectueuses, à la surface inégale, si ce n'est détruite et où tant de personnes âgées (ou non) trébuchent, voire tombent. Cette rue étant jugée refaite et neuve, pas question d'y toucher, même si elle a été mal conçue ou réalisée. Faut-il accepter l'accusation faite à la DDTM "c'est elle qui l'a voulu ainsi"? La DDTM a-t-elle vraiment voulu ces pavés-là? Exactement? Ou a-t-elle suggéré simplement des pavés anciens?

La personne qui intervenait faisait justement remarquer que c'était d'autant plus nécessaire qu'"un office du tourisme" allait s'installer rue saint-Ferréol. "Visitez la vieille ville de Céret et exercez_vous à tomber sur les pavés"!

Et parlons de ce ton sec utilisé par un élu municipal envers ceux qui demandaient la parole:"Qui êtes-vous? Votre nom!" alors qu'un autre citoyen parlait intempestivement en tutoyant le maire, et sans avoir à donner son identité, bien entendu...

           Dommage pour la démocratie...Dommage d'avoir subi cette simili-écoute, cette caricature d'échanges...

 

 


Calendrier
« Mai 2017 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031
Dernières modifications