Annuaire association

Supprimer toutes les publicités avec l'asso-pack + ?
Commander !

Cotizasso, gérer les cotisations de vos adhérents

TROIS BONNES RAISONS de se rendre aux urnes et de changer de municipalité

Les 19 et 26 juillet prochains les citoyens cérétans seront donc appelés à retourner aux urnes. Trois listes seront en présence. Fidèles aux combats que nous avons menés depuis maintenant près de 15 ans, nous appelons sans ambigüité l'esemble des adhérents et sympathisants à se mobiliser massivement dans les urnes et à faire battre le maire sortant.

  • Battre la municipilaité sortante, c'est une necessité pour renouveler les idées, les compétences et les postures. Notre équipe sortante est touchée par le syndrome de l'usure du pouvoir. A la fois repliée sur elle-même et dépourvue d'ambition et d'idées nouvelles, mais pourtant sûre de son fait et se sentant propriétaire du pouvoir ad vitam eternam. faisons le choix d'une équipa rajeunie, forte de sa diversité, de ses engagements et de sa connaissance de la Ville.
  • Battre la municipalité sortante, c'est la seule planche de salut qui reste à notre ville pour mettre fin à la spirale du déclin, et lui redonner le souffle, la créativité et la vitalité dont elle a infiniment besoin. Une ville dont on parle dans le presse nationale et dans les couloirs du métro parisien à l'occasion des expositions phares de son musée d'art moderne, une ville qui sache proposer un modèle de développement urbain basé sur le ré-investissement du centre-ville et la lutte contre l'étalement urbain, une ville qui sache faire de ses espaces agricoles et naturels un véritable facteur de développement économique et touristique;une ville qui joue pleinement son rôle de capitale du Vallespir et qui ne se résout pas à voir toutes ses forces vives s'évader vers la plaine ou le littoral.
  • Battre la municipalité sortante, c'est indispensable pour renouveler les pratiques politiques et redonner la souveraineté aux citoyens cérétans. En l'espace de près de 15 années aux responsabilités, l'équipe sortante n'a organisé quasiment aucun débat public, a limité les conseils municipaux au strict minimum prévu par la loi et s'est régulièrement illustrée par son mépris de l'opposition ou des associations citoyennes qui proposaient des projets ou des alternatives concrètes pour Céret. Cette pratique clanique et arrogante du pouvoir doit cesser. Elle est à la fois appauvrissante pour la démocratie locale et inefficace pour prendre des décisions éclairées pour l'avenir de notre ville. La création de comités de quartiers, la remise à plat du projet de PLU à l'occasion d'un large débat public ou encore la refonte totale des outils d'information municipale (journal, site internet) sont autant de chantiers urgents qui ne trouveront de débouchés qu'à l'occasion d'une alternance.

Calendrier
« Septembre 2017 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930
Dernières modifications